Livre "Shugendo, les mystérieux moines bouddhistes des montagnes" 2016 décembre

Entre chamanisme, taoïsme et bouddhisme, le shugendo est l'une des plus anciennes traditions spirituelles japonaises.

Sa pratique se situe presque exclusivement en montagne où la nature, considérée comme sacrée, est la matrice d'un processus initiatique sans cesse renouvelé.

Les pratiquants laïcs & religieux se nomment yamabushi (ceux qui dorment dans la montagne).

Cet ouvrage emmène le lecteur déambuler, aux côtés de l'auteur, en dehors des sentiers touristiques, dans ce qu'il a y de plus profond et d'inaccessible, dans la culture complexe de ce magnifique pays : le Japon.

La lecture se fera par étapes, comme on monte au sommet d'une montagne, avec des haltes nécessaires pour « digérer » et se désaltérer. À une époque où l'on cherche d'autres valeurs que le consumérisme et le culte de l'argent, K?ban souhaite montrer à l'occident qu'un chemin différent existe. Les illustrations, photographies et calligraphies jalonnant ces pages, sont souvent des documents uniques pris par l'auteur au cours de ses trente-cinq années de pérégrinations dans les montagnes sacrées au Japon.

Kûban pratique le shugendo depuis plus de trente cinq ans; dix années en tant que laïc puis depuis 25 ans en tant que moine...

Il a étudié la plupart des écoles traditionnelles du shugen durant ses 12 années en tant que résidant au Japon dans les monastères et temples. En 2008, il fonde dans les alpes l'ermitage Shômudo et pratique depuis l'hérémétisme des sages du Shugen...

Trente années pour l'écrire, 416 pages couleurs, des centaines de photos, un grand format, des pratiques, méditations & rituels pour la première fois expliqués.

36 euros

 

"Un livre magnifique qui m'a replongé dans le Japon que nous aimons: celui des traditions de l'Esprit. Përsonne d'autre n'aurait pu mieux faire, bien que j'aie entre les mains la photocopie du manuscrit remise il y a quelques années et que je consultais de temps en temps... A présent la beauté de ce livre va m'obliger à le lire du début à la fin.

Il possède les deux attributs essentiels d'un texte de valeur: l'érudition en représente l'esprit et, la beauté des photos en représente l'âme. Tout cela en fait un document exceptionnel qui restera un trésor indispensable pour tous ceux qui s'intéressent au Japon, car il faut enfin sortir du zen et du shinto, et redonner au shugendo sa véritable dimension! Voila qui est fait désormais! (Michel Coquet)

Achetez-le sur amazon

  

 

ERRATA complet 2017

qui sera fait lors de la prochaine réédition, avec une brève explication des rites simples de purifications sous les cascades, comme annoncé ds l'avant-prpos, mais non rédigé dans le capitre 5 sur Fudo-Myo... dsl

 

-page 9, ligne 13 colonne droite remplacer le prénom Yuki par celui de Kuki svp

-page 9, ligne 6 en comptant par le bas, c'est Fujimoto Masahiro, et pas Masahi svp

-page 18, photo en bas à gauche avec Shinkai, svp rajouter en fin de légende : 1983, car on peut croire que c'est en 1989 comme avec la photo de gauche,

-page 44 colone de droite, dernier mot : remplacer svp Muroto par Murotomi.

-page 58 colonne droite, ligne 28, changer svp pour Kakuban

-page 59, colonne droite, légende photo: remplacer par Kakejiku au lieu de "kakekuju"

-page 70, concernant la photo du vieux moine yamabushi (Watanabe sensei faisant la mudra du sabre Ken-In), enseignant du Révérent Yuki Hidetaka: copyright Michel Coquet

-page 91, copyright Lylou.fr Nadia P.

-page 101 : légende photo en bas de page, rajouter svp : …/... apparaît à Kûban soudainement dans la forêt primaire !.../...

-page 111: colonne droite, 3ème ligne, c'est Dharmadatu (Plan d'Essences)

-page 131 légende photo p 130, copyright lylou.fr Nadia P

-page 157 : colonne droite, 13ème ligne, remplacer ! Par ? Svp.

-page 160 : colonne gauche 8ème ligne : svp intervertir et remplacer par « …/... (femelle et mâle).../...

-page 167, la légende de la photo page 166 fût oubliée: "1996, le moine yamabushi Kûban devant les portes du monastère du Mt Sanjo, 70ème jour d'ascèse à partir de la caverne  Shô"

-page 248 : colonne gauche, ligne 7 : svp ne pas aller à la ligne après « et des dix plans. » colone de droite, à Myôgaku-mon, les idéogrammes sont  妙 覚 svp ; ligne 6, svp ne pas aller à la ligne après « six perfections . »

-page 255, colonne de droite, ligne 5 enlever majuscule à bashi svp

-page 260 : colonne de droite,4ème ligne en partant du bas : refaire ponctuation erronnée pour : Le supérieur, de ce temple qui est aussi un Ryokan traditionnel « relais & Châteaux », occupe depuis toujours.../...

-page 271, colonne gauche ligne 8 : les mots " Cequimelaissesupposer" :.../... » semblent ne pas être détachés ? Est une illusion de ma part svp ? Colonne de droite, ligne 2 enlever le B majuscule à bouddha Amida svp.

-page 287, colonne de gauche, ligne 4 en partant du bas de page : mettre un S majuscule à Samantabadhra.

-page 292, colonne de droite, ligne 24, fin de paragraphe : changer svp "Nishida" pour Nishiura.

-page 300, colonne de droite, seconde ligne , à cause d'une césure probablement sur le manuscrit original, un P fut enlevé au mot "rapide", Il faudrait lire: "on doit être aussi rapide que possible".../... et non pas "on doit être aussi raide que possible"....

-page 303 Derniere ligne, colonne de gauche, bas de page : à 1) Kojiri-gaeshi et Zazan-ishi, remplacer svp par Zazen-ishi.../ … (et non zazan)

-page 304, colonne gauche , ligne 7 : changer le mot « secret » par « confidentiel »

-page 321, légede photographie copyright Masahiro FUJIMOTO

-page 334 : colonne droite, ligne 16 en partant du bas : Remplacer svp : …/... le kesa à neuf bandes en bocart..../... par ; … … le kesa à vingt-cinq bandes en brocart, svp.

SKG